albuginé

albuginé, ée [ albyʒine ] adj. et n. f.
• 1377; du lat. albugo, albuginis « taie », de albus « blanc »
Histol. De couleur blanchâtre.
N. f. Membrane fibreuse qui enveloppe le testicule.

⇒ALBUGO, subst. masc. ou fém., ALBUGINE, subst. fém.
I.— PATHOL. HUM.
A.— Tache blanche affectant la cornée oculaire :
Nommerai-je ici quelques-unes de ces affections (...) dont beaucoup d'entre nous sont largement apanagés, (...) les taies, le glaucome, l'albugo...
A. POMMIER, De l'Athéisme et du déisme, 1857, p. 50.
Rem. Attesté également ds Ac. 1798-1835, BESCH. 1845, LITTRÉ, Lar. 19e-Lar. Lang. fr., DG, ROB., QUILLET 1965, Pt ROB.
B.— Tache blanche apparaissant sur les ongles à la suite de troubles nutritifs.
Rem. 1. Attesté ds Lar. 20e-Lar. Lang. fr., ROB., QUILLET 1965, Pt ROB. 2. Pour d'autres accept. cf. Lar. 20e.
II.— GÉOL. ,,Marne calcaire blanche.`` (PLAIS.-CAILL. 1958).
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[albygo]. 2. Dér. et composés : albuginé (-ée), albugineux. 3. Forme graph. — ROB. enregistre : albugo ou albugine (cf. aussi QUILLET 1965). Lar. 20e, Lar. encyclop. et Pt ROB. notent uniquement la forme albugo. 4. Hist. — BESCH. 1845 et Nouv. Lar. ill. emploient concurremment comme vedette : albugo ou albugine. Ac. 1835 et LITTRÉ emploient uniquement la forme albugo. LITTRÉ précise que ,,L'Académie fait ce mot du féminin, mais [que] les livres médicaux le font du masculin.`` DG emploie la forme albugine qu'il transcrit : àl-bu-jin'.
Étymol. ET HIST.
I.— 1. XIVe s. méd. albugine « tache blanche sur la cornée de l'œil » (B. DE GORDON, Pratique, 7, 20 [1377] ds QUEM. t. 1 1959 : vecy une medecine qui vault contre albugines et macules); 1377 « id. » (ALANFRANC, Encyrurgie, 3, 3, 1, ibid. : Catharacte est une eaue qui descend en lœil entre uvean et albugeneux. Et les autres dient albugine et cristalline); 2. 1492 albugo méd. « id. » (GUILL. DE SALICET, chirurgie, tr. I, ch. 9 ds R. Ling. Rom., 1970, t. 34 n° 133/134, p. 179).
II.— 1958 géol. albugo, supra.
Empr. au lat. albugo, I1 acc., I2 nomin., attesté dep. PLINE, 20, 49 ds TLL s.v., 1499, 61 : suco cepae et cicatrices oculorum et albugines et argema inunxere; II d'apr. le lat. médiév. au sens de « substance blanche (en gén.) » (1151-1158, HILDEGARDIS, Phys., 3, 59 ds Mittellat. W. s.v., 430, 3 : aer... quamdam albuginem dimittit).
BBG. — ARVEILLER (R.). Médecine et matière médicale (50 nouvelles datations). R. Ling. rom. 1970, t. 34, n° 133/134, p. 179. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Méd. 1966. — Méd. Biol. t. 1 1970. — NYSTEN 1824. — PLAIS.-CAILL. 1958. — POMM. 1969. — PRÉV. 1755 (s.v. albugine).

albugo [albygo] ou albugine [albyʒin] n. f.
ÉTYM. Mil. XIVe; lat. albugo, albuginis, de albus « blanc ».
———
I Méd.
1 Tache blanche altérant le tissu de la cornée.
2 Tache blanche des ongles, due à un trouble de la nutrition.
———
II (XXe). Géol. Marne calcaire blanchâtre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • albuginé — albuginé, ée (al bu gi né, née) adj. Terme d anatomie. Il se dit des membranes, des tissus dont la couleur est blanche. Membrane albuginée. La tunique albuginée de l oeil ou sclérotique. La rétraction des tissus albuginés. ÉTYMOLOGIE    Albugo… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • albuginé — ALBUGINÉ, ÉE. adj. Terme d Anatomie. Il se dit De certaines membranes blanches. La membrane albuginée des testicules. La membrane albuginée de l oeil …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • albugine — al·bù·gi·ne s.f. 1a. TS bot. → mal bianco 1b. TS bot. fungo del genere Albugine, parassita di piante selvatiche e coltivate | con iniz. maiusc., genere della famiglia delle Albuginacee 2. OB TS med. → leucoma| → leuconichia {{line}} {{/line}}… …   Dizionario italiano

  • ALBUGINÉ — ÉE. adj. T. d Anat. Il se dit De certaines membranes, de certains tissus dont la couleur est blanche. Tunique albuginée. Fibre albuginée. La membrane albuginée des testicules. La membrane albuginée de l oeil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ALBUGINÉ, ÉE — adj. T. de Médecine Qui est blanc, en parlant de certains tissus, de certaines membranes. Tunique albuginée. Fibre albuginée. La membrane albuginée de l’oeil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • albugine — {{hw}}{{albugine}}{{/hw}}s. f. (med.) Macchia biancastra sulla cornea …   Enciclopedia di italiano

  • albugine — pl.f. albugini …   Dizionario dei sinonimi e contrari

  • albugine — s. f. 1. (med.) leucoma 2. (bot.) nebbia, mal bianco …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • uginé — albuginé ruginé …   Dictionnaire des rimes

  • albugo — [ albygo ] n. m. • 1492; albugine XIVe; mot lat.→ albuginé ♦ Tache blanche de la cornée. ♢ Tache blanche des ongles. Ongles constellés d albugos. ● albugo nom masculin (mot latin) Tache blanche qui se forme dans le tissu de la cornée. Tache… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.